CHRONIQUE – Sub-woofer / sous-graves

Les « SUB » sont souvent les parents pauvres des chaines Haute-Fidélité. Ils sont mal considérés ou non appréciés pour ce qu’ils sont en réalité. On les place dans un coin parce que les basses fréquences sont omnidirectionnelles et on les oublie.

Par la suite, l’audiophile constate un manque d’articulation (définition des basses) qui se traduit par un grondement général qui finit par ennuyer.

Deux causes en particulier expliquent ce phénomène : l’alimentation du sub au niveau du signal et l’alimentation électrique qui fournit l’énergie à l’amplificateur du sub.

Il est faux de penser que les câbles d’interconnexion et d’alimentation électrique ne sont pas importants étant donné la réponse en fréquences restreinte du sub. Beaucoup d’informations musicales se situent dans cette plage. Comment pourrait-on distinguer une contre-basse, une basse électrique, le roulement d’un train ou le grondement d’un orage électrique?

Le rôle de l’interconnexion qui amène le signal de votre pré-ampli au sub est de ne pas étouffer les fréquences et leurs harmoniques et de ne pas diminuer la vitesse de leurs attaques.

Le rôle d’un bon câble d’alimentation AC est de permettre à l’ampli du sub de livrer toute sa puissance rapidement. D’où, pour résultat, une articulation efficace tout en évitant la trainée du cône du haut-parleurs, ce qui a pour effet de produire un bourdonnement et un grondement qui n’a rien à voir avec le signal d’origine.

Plusieurs clients se sont réconciliés avec leur caisson de sous-graves en les câblant adéquatement. Certains voulaient changer leur caisson actuel. Ils ont constaté qu’avec la bonne alimentation, ils ont obtenu la performance maximale de leur appareil pour un coût moindre.

Chaque appareil mérite d’être exploité au maximum de ses possibilités. Vous serez surpris du « nouveau rendement » de ce que vous possédez déjà… c’est une promesse!